# Utiliser les outils CLI Seald

# Seald-CLI

Après avoir installé l'outil Seald-CLI, celui-ci devrait être disponible dans un terminal.

$ seald commande

Par exemple :

$ seald --version
seald-cli headless vX.X.XX / linux

WARNING

Une seule instance de Seald-CLI peut-être utilisé simultanément par base de données. Pour spécifier la base de donnée, reportez vous à l'option --seald-dir

# L'application de bureau

Il est possible d'utiliser l'application de bureau en ligne de commande.

Pour utiliser l'application en ligne de commande, l'application ne doit pas être déjà lancée.

# Windows

Sur Windows, il faut utiliser le script seald-cli.bat présent dans le répertoire d'installation de Seald.

cd %LOCALAPPDATA%\Programs\Seald
seald-cli --version
# seald-app headless vX.X.XX / windows

TIP

À noter : Si Seald est installé pour tous les utilisateurs plutôt que seulement pour l'utilisateur actuel, le chemin sera %ProgramFiles%\Seald ou %ProgramFilesX86%\Seald.

TIP

À noter : En raison du vieux système de ligne de commande de Windows, il se peut dans certains cas que les logs de l'application s'affichent par dessus l'invite de commande, faisant croire que la commande tourne encore alors qu'elle a terminé. Pour vérifier, n'hésitez pas à appuyer sur Entrée de temps en temps pour vérifier si un invite de commande s'affiche.

# macOS

Sur macOS, il suffit de lancer l'executable avec l'argument --headless en premier argument.

$ /Applications/Seald.app/Contents/MacOS/Seald --headless --version
seald-app headless vX.X.XX / darwin

# Linux

Sur Linux, il suffit de lancer l'executable avec l'argument --headless en premier argument.

$ /Chemin/Seald-X.X.XX.AppImage --headless --version
seald-app headless vX.X.XX / linux