Options avancées

Options d'installation (Windows)

Installation par utilisateur ou par poste

Le processus d'installation par default installe l'application Seald dans le répertoire Utilisateur (dans %LOCALAPPDATA%\Local\Programs\Seald), pour pouvoir fonctionner sans droits administrateur et faciliter les mises à jour. Le désavantage est que, sur un poste partagé, chaque utilisateur doit installer l'application et effectuer les mises à jour indépendamment.

Pour effectuer une installation globale sur la machine, il suffit de rajouter l'option /allusers. L'application Seald s'installe alors dans Program Files et est accessible à tous les utilisateurs.

Seald-Setup-x.x.x.exe /allusers

Installation silencieuse

L'installeur utilise par défaut une interface graphique. Pour effectuer une installation silencieuse, vous pouvez lancer le programme d'installation avec l'option /S.

Seald-Setup-x.x.x.exe /S

Mise à jour

Pour effectuer une mise à jour, il suffit d'utiliser la même commande avec la nouvelle version de l'installeur.

Rappellons que la dernière version de l'application est toujours disponible à l'adresse https://download.seald.io/latest-version/ms/.

Fichier de configuration

Par défaut, l'application de bureau lit et écrit dans le registre (pour vérifier qu'elle est bien associée aux fichiers Seald et s'y associer si besoin, pour configurer le lancement au démarrage, et pour d'autres fonctions) et essaye de se mettre à jour automatiquement.

Ces comportements, utiles quand un utilisateur installe l'application pour lui même, peuvent être indésirables dans un environnement d'entreprise.

En plus des options accessibles à l'utilisateur, le fichier de configuration config.json comporte des options pour désactiver ces fonctionnalités.

Le fichier de configuration est au format JSON (MDN, Wikipedia). Il est créé automatiquement au premier lancement de l'application, ou complété si certaines clés manquent. N'hésitez donc pas à créer un fichier partiel après l'installation qui comporte uniquement les options que vous voulez modifier.

Veuillez faire attention à ne pas modifier le fichier de configuration alors que l'application est lancée. Vos modifications ne seraient pas prises en compte et seraient écrasées.

Emplacement

Sur Windows

Le fichier de configuration se situe dans le dossier %APPDATA%\Seald\, par exemple C:\Users\username\AppData\Roaming\Seald\config.json.

Sur macOS

Le fichier de configuration se situe dans le dossier ~/Library/Application Support/Seald/config.json.

Sur Linux

Le fichier de configuration se situe dans le dossier ~/.config/Seald/config.json.

Options

  • "autoUpdate": Cette option permet de choisir le comportement en cas de mise-à-jour disponible. Elle est modifiable via la fenêtre de préférences, mais certaines options ne sont possibles qu'en éditant le fichier de configuration. Les valeurs possibles sont :
    • "unset" (par défaut) qui alerte à la première mise-à-jour, puis passe automatiquement à "always" (sauf si la case proposant la mise à jour automatique est décochée, elle change alors à "ask");
    • "always" qui installe les mises-à-jour automatiquement;
    • "ask" qui demande avant d'installer une mise-à-jour;
    • "never" qui ne fait rien en cas de mise-à-jour, mais laisse disponible le bouton de vérification manuelle;
    • "disable", qui désactive complètement le système de mise-à-jour, et le rend innaccessible à l'utilisateur dans les préférences (valeur innaccessible pour l'utilisateur et disponible seulement en éditant le fichier de configuration)
  • "windowsRegistry" (Windows uniquement): Cette option permet de dire à l'application ce qu'elle peut ou ne peut pas effectuer sur le registre. Les valeurs possibles sont :
    • "READ_WRITE" (par défaut) qui autorise la lecture et l'écriture dans le registre, et permet donc l'installation des associations de fichiers, ainsi que l'activation/désactivation du démarrage automatique;
    • "READ_ONLY" qui autorise la lecture dans le registre, mais pas l'écriture. Ceci empêche donc l'installation des associations de fichiers, l'activation ou désactivation du lancement au démarrage, mais peut être utile pour certaines choses comme determiner le navigateur par défaut, ou encore la détection de Outlook pour l'installation du plugin;
    • "DISABLED" qui désactive complètement la lecture et l'écriture dans le registre. L'utilisateur ne pourra pas installer les associations de fichiers, activer ou désactiver le lancement au démarrage, et certaines fonctions comme la détection du navigateur par défaut ou de Outlook utiliseront des solutions alternatives moins fiables.

Par exemple, après une installation globale, sur un système interdisant l'édition de registre aux utilisateurs, l'administrateur pourrait donc écrire un fichier config.json :

{
  "autoUpdate": "disable",
  "windowsRegistry": "READ_ONLY"
}

Utilisation programmatique

Il est possible d'utiliser l'application Seald en ligne de commande. Pour cela, référez-vous à la documentation de la CLI.